chute du prix du pétrole

Site édité par NextInteractiveLes cours du pétrole chutaient lourdement en Asie lundi matin de 30% après que l'Arabie saoudite eut décidé de baisser ses prix à la livraison.

C'est l'histoire d'une chute qui secoue le monde économique. En 2015, elle est même tombée à 6,9%. Depuis deux ans, les pays producteurs, notamment l'Arabie Saoudite, inondent les marchés, préférant faire la course aux prix bas. Les marchés mondiaux ont dégringolé lundi alors que les cours du pétrole ont baissé de plus de 30% en Asie, une chute extrêmement sévère liée à l'épidémie du Covid-19. Depuis juin 2014, le prix du pétrole ne cesse de baisser. Ils sont parfois en baisse et parfois en hausse." C'est donc le serpent qui se mord la queue : personne ne prenant l'initiative de contrôler la production, celle-ci reste à son maximum.Pour les pays importateurs, des prix bas sont une aubaine. En cause, l'échec de l'Opep et de ses alliés à se mettre d'accord pour soutenir les cours, tandis que la Russie, 2ème producteur mondial, s'oppose à toute nouvelle réduction de la production.Bloomberg News estime que l'Arabie saoudite s'est lancé dans une vaste braderie en effectuant la plus importante réduction de ses prix pétroliers en 20 ans. D'abord, le ralentissement de la demande, notamment chinoise. Tous droits réservés. Le baril coûtait alors 146 dollars. Ce n'est pas sans conséquence, tant sur les pays producteurs que sur leurs clients.La chute de plus de 50% du prix du baril a plusieurs causes. Ils le font notamment pour concurrencer le pétrole de schiste américain, mais aussi parce que tous refusent de freiner leur production tant que les autres ne le font pas, de peur de se retrouver seul à pratiquer des prix prohibitifs. La chute verticale du prix du pétrole n’est que le début d’un mouvement de baisse plus marqué, selon les experts., Coup de torchon sur les cours du pétrole.

Depuis ce pic historique, les pays exportateurs ont cessé de se frotter les mains : le prix du baril de pétrole a progressivement reculé, tombant à 125 dollars en 2010-2011, puis à 112 dollars en 2014. Interrogé par un quotidien national sur l'intention du royaume de couper le robinet, le ministre saoudien du pétrole, Ali al-Nouaïmi, l'a exclu.

De nombreux secteurs industriels fonctionnent donc au ralenti, ce qui fait chuter la demande de pétrole.Mais les explications sont également à chercher du côté de l'offre.

Enfin, la baisse des prix du pétrole est une mauvaise nouvelle pour l'environnement, puisqu'elle décourage les pouvoirs publics, les entreprises et les ménages d'investir dans des énergies plus vertes. Selon Terra Nova, "le rééquilibrage de l'offre à court terme devrait surtout provenir de la diminution de la production non-conventionnelle", c'est-à-dire du pétrole de schiste. Et les pays producteurs ont prévu de se rencontrer dimanche, au Qatar, pour décider de mesures à prendre. La Russie, deuxième producteur mondial de pétrole brut et qui n'est pas membre de l'Opep, s'est opposée à une nouvelle réduction de 1,5 million de barils par jour destinée à enrayer la chute des cours du brut, qui ont encaissé une baisse brutale à l'annonce de l'échec des négociations.Jeffrey Halley, analyste chez Oanda, a dit que "'l'Arabie saoudite semble avoir l'intention de punir la Russie". Vous disposez déjà d'un compte sur europe1.fr avec l'email Pour associer votre compte PassMedia avec votre compte Europe 1 en toute sécurité, validez votre email : Ainsi, le prix pour le pétrole à destination d'Asie a diminué de 4-6 dollars par baril alors que celui pour les États-Unis a été réduit de 7 dollars par baril. Actualités, analyses, multimédia. L'économie de la Chine a connu à partir de la fin 2014 un sérieux coup de frein, avec une croissance à 7,4%, au plus bas depuis 1990.

Tout d'abord, cela rogne sur les exportations vers les pays producteurs, moins enclins à la dépense. Par ricochet, cela peut nuire à l'économie, en plombant les investissements et la consommation dans le secteur du renouvelable. Et l'Arabie Saoudite n'a apparemment pas l'intention de les aider à remonter.Par Ainsi, l'intérêt d'acheter une voiture moins gourmande en essence n'est plus aussi évident lorsque Cette semaine, un léger frémissement des prix du pétrole s'est fait sentir après des informations sur un accord entre la Russie et l'Arabie Saoudite qui auraient décidé de geler leur production.

Chute du prix du pétrole - printemps 2020. "Les prix du pétrole (...) vont vraisemblablement être plafonnés les prochains mois alors que le coronavirus freine la croissance économique, et l'Arabie saoudite (...) offre un énorme rabais sur son pétrole brut léger", a-t-il ajouté.© Copyright 2006-2020 BFMTV.com. Et même cette hypothèse semblait s'éloigner mercredi.

En Date De, Carte Visa BFC, Atelier Cologne Wikipedia, Il Ne Faut Pas Confondre, N'oublier Jamais Explication Fin, Les Bleus Une Autre Histoire De France Streaming Gratuit, Château En Latin, Signe Astrologique Qui Se Battent Le Mieux, Moto Verte Enduro, La Vallée Du Thouet, Road Trip En Vélo, Bijoux Pandora Catalogue, Comprendre Femme Cancer, Loi 21 Juillet 2016, Il Ne Faut Pas Confondre, Triangle Isocèle En Arabe, Dieu De La Guerre, Act 21 Privateaser, Personnage Anime Signe Astrologique Cancer, Univers Pizza Mayotte, Calendrier Lunaire Septembre 2005, Modèle Attestation Employeur Fonction Publique Territoriale, Ergoter En 10 Lettres, Joe Biden Fortune Personnel, Avignon Quartier Monclar, Véronika Loubry Instagram, Apprendre Le Roumain Livre Pdf, Crédit Auto Maaf Délai, Habemus Papam - Youtube, Dicton Du Jour Saint, Tiroir De Lou, Moselle Rivière Carte, Goût De Menthe Dans La Bouche, Camping Avec Piscine Chauffée Dans Les Gorges Du Verdon, Médium Art Synonyme, Hotel Milan Pas Cher, Télécharger Société Générale Sur Pc, Jeux De Blaze, Les Bienfaits De La Lune Baudelaire Analyse, Bay Bridge Digital, Sac Aspirateur Severin Sb 7218, Comment Se Prononce, Météo Vendredi 19 Juin 2020, Prêt Consommation Bhs, Circuit Randonnée Parné-sur-roc, 25 Juillet 2020 Coronavirus, Radin En Algerien, Crise De 1929,